Le Constance social club titille la créativité de chacun au service d’un mieux-vivre ensemble. C’est un centre social + un café associatif et culturel + un lieu de création et de diffusion + un salon de coiffure + un chantier +++ …Et nous l’espérons : un autre lieu que chez soi où on se sent chez soi.

Actualités sélectives

Menu

Que faisons nous / avec qui ?

Que faisons nous / avec qui ?

Le Constance social club propose des activités très hétéroclites au gré des envies collectives, de besoins repérés ou des propositions des uns et des autres… n’hésitez pas à vous exprimer sur le sujet !

En ce moment nous portons :

Le PAVL (Pôle d’Animation de la Vie Locale) :  est une coordination informelle de 4 associations, domiciliées dans le bourg de Faux, autour des questions sociales et familiales. Pivoine : association d’éducation populaire proposant des formations et des ateliers, la crèche Tom Pousse, Cadet Roussel : maison des jeunes et des jeux, et le CSC.
Ensemble elles assurent une veille sur les besoins des habitants, entretiennent solidarité et inter-connaissance, creusent des thématiques techniques liées à leurs activités, élargissent leur réseau de partenaires, etc…

Le Jardin commun est un espace situé dans le haut du bourg entre l’éco-quartier et le camping, sur un flan de colline, plein sud, juste à côté de la Crèche. Il est la propriété de l’Arban (atelier permanent d’urbanisme et d’habitat) qui l’a confié au CSC en 2016. En association avec la Bête Rave et Nature sur un Plateau, ce petit bout de nature se transforme petit à petit en jardin partagé. On y a vu disparaître des ronces, sortir des patates, tomber des pommes, fleurir des pique-niques, entendu parler de cabane… et il semblerait que ce ne soit qu’un début…

Le Club de rire …on en parle beaucoup, on y rit surtout. C’est un moment où tout est fait pour vous faire mourir de rire, certains appellent cela du yoga du rire, d’autre une douce folie, parfois une euphorie collective… mais quoiqu’il en soit on en sort avec le sourire ! Le tester c’est l’approuvé.

Les Groupes de parole c’est un technique que nous a soufflé un grand frère venu de la banlieue de Lens : le centre social de Méricourt. En 2016 nous avons testé ce format sur la thématique des décrochages professionnels dans le secteur de l’Economie Sociale et Solidaire. Avec Jean-Paul Iva comme thérapeute référent de nos séances, 7 participants, et le soutiens financier de la CARSAT. La formule semble porter ses fruits… et d’autres thématiques pourraient être abordées par ce biais.

Joviale coiffure est un vrai/ faux salon de coiffure : vrai parce que vous pouvez vous y faire couper les cheveux, peindre les ongles, masser le crâne, relooker, etc… Faux parce que ce n’est pas un salon comme les autres, ici la prestation tient plus de la performance artistique que de l’école de coiffure ! Entrez chez Joviale coiffure et vous basculez dans un autre espace temps, du temps pour vous où toutes les fantaisies sont permises ! Joviale coiffure s’installe aussi parfois sur des événements ou dans des lieux accueillants et apprécie tout particulièrement la St Valentin, le festival Folie ! les mots, ou les fêtes de fin d’année… Ces complices réguliers sont le Planning Familial du Plateau, La Vaina : émissions dédiées aux Musiques latino américaines sur Radio Vassivière, Boum Bomo de Prun’fm…

Portraits – Faux-la-Montagne, c’est un projet qui a germé dans la tête de Laetitia Carton au lendemain de son élection comme conseillère municipale au côté de Catherine Moulin et de son équipe. C’est depuis devenu une belle exposition et un beau recueil de portraits d’habitants de Faux qui associe des dessins réalisés par Edmond Baudoin à des entretiens retranscrits de manière brute. Il offre au lecteur un portrait pointilliste d’une commune riche, dense et complexe. Et pourquoi pas le premier d’une série ?

Les majorettes mixtes de Faux-la-Montagne, il n’y a rien à en dire il faut les voir et le sourire vous gagne !

 

Une programmation axées sur la culture libre et DIY :

La Fabrique du 1er mai s’articule autour d’un barbe-cul géant organisé pour la première fois en 2012. Imaginé comme un temps convivial pour partager ce jour férié dédié au travail… La fabrique du premier mai dure à présent une petite semaine. Cet événement réuni grands et petits autour de la thématique du printemps et d’ateliers divers pour réparer son vélo, fabriquer des bombes de graines, jouer à un loto fleuri à colorier, cuisiner des biscuits, fabriquer des meubles en carton, découvrir la diversité des bières limousines, s’initier à la photographie ou tout simplement boire un coup en profitant d’une programmation musicale hétéroclite.

Le Carnaval sauvage est une mascarade qui entend effrayer les démons de l’hiver pour s’assurer d’un prochain printemps. C’est une semaine d’ateliers de fabrication de costumes, de masques, de sonnailles… en prévision d’un défilé qui a lieu le samedi après-midi et réunit plusieurs dizaines d’hommes des bois, de fées clochettes, de sacs de feuilles et de joyeux géants qui arpentent les rues de Faux au son de la batucada des Percus noires. C’est aussi une semaine d’animation festive et de surprise qui se termine par une belle et dense soirée musicale. Des ateliers associent l’école de faux au centre de loisirs de Gentioux, parfois même des expositions fleurissent dans le village où même le putti de la fontaine revêt un costume !

Les soirées chansons… Vous voyez les veillées d’antan autour du feu avec un carnet de chant ?
Vous vous souvenez de ce 14 juillet de votre jeunesse où vous aviez chanté avec tous ces inconnus dans ce bar improbable des faubourgs ? Une soirée chansons avec Jean-Paul c’est ça : il y a des airs que tout le monde connaît, un piano, et un comptoir un peu crasse avec quelques rafraîchissements !
Venez donc vous joindre à Brassens, Piaf, Brel, Aznavour, Gainsbourg, Michel Berger ou Maxime…
Aucune compétence n’est exigée !

Les Méga-faunes… Folie ! Les mots… le village de Faux accueille d’autres événements ou festival auxquels le CSC prends plaisir à se joindre. C’est ainsi que nous avons accompagné le mouvement des Méga-faunes, une fête de village portée par la Salle des fêtes de Faux devenue association Toutazimut et réunissant toute sorte d’acteurs autour d’une grosse soirée de musique actuelle le premier week-end de Juin. Le CSC a également proposé à Folie ! les mots d’organiser une soirée de préchauffage de son festival. Elle a été l’occasion de mélanger les équipes bénévoles de chacun aux touristes estivaux pour une mise en jambe bienvenue avant 3 jours de folie partagée !